Informations

Les parents qui n'aiment pas leurs enfants

Les parents qui n'aiment pas leurs enfants


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Est-il possible qu'un père ou une mère n'aime pas leur enfant? C'est sans aucun doute un sujet délicat et difficile à aborder, en fait, c'est un sujet dont on ne parle pas et sur lequel on peut trouver très peu d'informations comme s'il s'agissait d'un tabou.

Nous avons tendance à nier tout ce qui nous est difficile à accepter et à digérer. Pour cette raison, Il est peu probable que je connaisse la situation des parents qui n'aiment pas leurs enfants mais c'est possible.

1- Sentiments de rejet ou de distanciation émotionnelle.

Les pères et les mères assistent fréquemment à des consultations de psychologie qui rapportent ressentir une grande distanciation émotionnelle ou des sentiments de rejet envers leurs enfants qui ne savent pas comment se battre et, de plus, ne savent pas d'où ils sont nés. Ces sentiments de rejet ou de distanciation émotionnelle génèrent une grande culpabilité chez les parents et cela les incite à demander une aide psychologique à certaines occasions.

Ces sentiments sont très courants dans les premiers mois après la naissance du bébé, de nombreux parents les ressentent mais cela n'a rien à voir avec le fait de ne pas aimer l'enfant. Ils sont généralement temporaires, nous ne devons donc pas nous alarmer si pendant un certain temps nous nous sentons émotionnellement éloignés de notre enfant.

Avoir un enfant est un changement majeur dans notre vie. Il est normal que nous manquions certains privilèges ou conforts que nous avions avant de devenir parents et que cela produit une insatisfaction qui se traduit par un sentiment de rejet envers l'enfant qui va bientôt s'estomper.

2- Relations toxiques entre parents et enfants.

Il y a des pères et des mères qui n'aiment pas suffisamment leurs enfants et établissent avec eux un lien toxique et néfaste pour les deux parties, mais surtout pour l'enfant car il se trouve dans une situation de plus grande vulnérabilité. Les parents qui établissent des relations toxiques avec leurs enfants ne sont pas, dans la plupart des cas, conscients du tort qu'ils font aux enfants. Ils se rapportent à leurs enfants à partir de leurs peurs, de leurs besoins, de leurs lacunes et de leurs frustrations et inhibent la possibilité que leurs enfants grandissent de manière saine. Ils leur signalent fréquemment ce qu'ils font de mal, ils ne transmettent pas de messages positifs, ils génèrent de la culpabilité et les réclament constamment. Et, fréquemment, ils manifestent des comportements d'humiliation, d'hostilité, de rejet et de mépris.

Est-ce que blesser un enfant est émotionnellement incompatible avec le fait de ressentir de l'amour pour lui? De notre point de vue, oui ou du moins cette façon de vouloir est absolument fausse. Il ne suffit pas de vouloir, il faut bien vouloir.

3- Manque de sentiment d'amour ou d'affection envers un enfant.

Il n'y a rien de plus douloureux pour un enfant que de souffrir du manque d'amour de ses parents pour lui. C'est également possible, bien que ce soit le moins probable. Il y a des parents qui n'apportent pas d'affection à leurs enfants, qui ne prennent pas soin de leur offrir une protection, négligent leurs besoins et qui n'entretiennent aucun lien d'attachement avec eux, entraînant les enfants dans une situation d'abandon affectif. Le manque d'affection et d'affection a de graves conséquences car il interrompt la maturation cognitive, physique, émotionnelle et sociale de l'enfant. Et, malheureusement, de nombreux enfants se retrouvent dans ce genre de situations.

Ce sujet est difficile à aborder et, comme nous l'avons mentionné au début de l'article, c'est un sujet dont il y a beaucoup à parler mais malheureusement c'est généralement un tabou. Dans cet article, nous avons essayé de mentionner les situations qui peuvent nous faire penser qu'un enfant n'est pas aimé par ses parents. Mais il y a certaines situations, comme ressentir temporairement des sentiments de rejet envers notre enfant, qui n'ont rien à voir avec le fait de ne pas ressentir d'amour envers lui ou elle, donc nous ne devrions pas nous inquiéter si cela nous arrive.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Les parents qui n'aiment pas leurs enfants, dans la catégorie de la conciliation familiale sur place.


Vidéo: Maman au bout du rouleau (Mai 2022).